Accueil / Maison & Jardin / Le bonsaï : reproduire la nature chez soi

Le bonsaï : reproduire la nature chez soi

bonsaiEh oui vous pouvez avoir un petit arbre chez vous maintenant. Pas besoin d’un grand jardin mais juste un balcon, une terrasse ou même l’intérieur de votre maison. Cultiver un bonsaï c’est justement avoir un arbre en miniature que vous pourrez tailler, arroser et rempoter vous-même chez vous.

1 – Comment cultiver un bonsaï

Un bonsaï se cultive dans un petit pot avec un terreau neutre. En effet, la terre doit être drainante afin de permettre une aération aisée ainsi qu’une évacuation d’eau facile.

Les bonsaïs doivent être exposés à la lumière du soleil ou simplement à la mi- ombre. Tout dépend du type de bonsaï que vous allez cultiver.

2 – Comment choisir la taille du bonsaï

Il faut en effet distinguer 3 tailles de bonsaï: la taille de structure, la taille d’entretien et la ligature.

La taille de structure sert à poser son tronc. Cette opération de fait en hiver en général pour éviter forte déperdition de sève.

La taille d’entretien : cette opération se fait tout au long de l’année afin d’affiner la taille du bonsaï en réduisant le nombre des rameaux et en taillant les racines qui débordent du pot…

La ligature est ce qui permet au bonsaï d’avoir une forme ou une inclinaison. On utilise pour cela des fils en cuivre ou en aluminium autour du tronc et des branches. La ligature peut durer de 6 mois à un an.

3 – Les étapes du bonsaï

Au début, il faut décider si on veut acheter un bonsaï fin prêt ou en cultiver un. Il est préférable de semer son bonsaï afin de profiter de la joie de le voir grandir. Il suffit simplement de prendre une graine, un noyau ou un gland. Mettre sur un coton imbibé d’eau et recouvrir d’un coton sec. Mettre dans une assiette et recouvrir d’une autre assiette. Les mettre dans un endroit chaud (21°C) et humide. Cela va accélérer la germination et vous verrez une petite plante verte sortir du coton. Dès que cette plante apparaît, la mettre dans un petit pot avec de la terre décrite dans le 1er point.

Arrosez généreusement (mais seulement cette fois) et laisser pousser. L’arrosage se fera régulièrement mais en petite quantité comme une pluie fine au-dessus des feuilles. Arrosez seulement quand la terre de surface est sèche. En été vous pourrez arroser 2 fois par jour mais attention de ne pas remplir le pot d’eau et de pourrir les racines.

4 – Le rempotage

Cette action se fait tous les 3 ans en moyenne. Elle permet de renouveler les substrats et d’enlever les racines longues ce qui laissera plus d’espace à votre bonsaï pour mieux grandir et avoir la taille souhaitée. Le rempotage a lieu en début de printemps mais certainement pas en hiver. Pour un jeune bonsaï le rempotage se fait après un an et ensuite c’est chaque 2 ans ou 3. 

1 commentaire

  1. Coucou,

    J’adore les bonsaïs. J’en ai un à la maison et cela donne une petite touche sereine à ma salle de séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge