Accueil / Santé & Bien-être / Troubles du sommeil communs : N°1 – L’apnée du sommeil

Troubles du sommeil communs : N°1 – L’apnée du sommeil

apnée-du-sommeilNous pensons que notre corps s’arrête de bouger lorsque nous nous endormons. Mais loin de là, les coups de pieds, les grincements de dents, le halètement… sont parfois au rendez-vous.

Ces comportements anormaux et étranges sont appelés parasomnies, des troubles impliquant une activité physique involontaire qui se produit pendant le sommeil. Pourquoi de tels comportements et quand faut-il s’inquiéter?

 

L’apnée du sommeil

Vous pouvez passer la nuit entière à bout de souffle, vous réveiller et vous rendormir tout de suite, jusqu’à 20 à 60 fois par heure, sans même vous rendre compte. Cette situation potentiellement grave, appelée apnée obstructive du sommeil, se produit chez les personnes ayant les voies respiratoires rétrécies, soit depuis la naissance ou après la prise de poids autour de leur cou.

Normalement, les muscles du visage et du cou se détendent pendant le sommeil, y compris la langue, le palais et la luette. Si vous souffrez d’apnée du sommeil, cette voie aérienne déjà étroite se ferme complètement, votre respiration s’arrête par conséquent pendant au moins 10 secondes. A ce moment là le mécanisme de survie de notre organisme se déclenche.

Votre coeur commence à battre rapidement, la pression artérielle augmente, et la température du corps monte en flèche. Cela ouvre les voies respiratoires pour vous permettre de prendre de l’air. Vous vous rendormez ensuite immédiatement et le processus recommence.

Résultat: une fatigue extrême le lendemain et du stress cardiovasculaire accru chaque fois que vous êtes réveillé en sursaut.

Puisque la personne qui souffre de l’apnée du sommeil s’endorme immédiatement après chaque épisode, elle ne sait pas qu’elle est victime de cette maladie jusqu’à ce que quelqu’un l’informe. Votre partenaire au lit remarque des ronflements bruyants, des sons d’étouffement ou de suffocation.

Ce que vous pouvez faire :

L’apnée du sommeil s’aggrave avec l’âge, et la fatigue peut être aussi dangereuse que le stress cardiovasculaire. Elle ralentit le temps de réaction, altère le jugement, et peut même vous faire tomber endormi au volant de votre voiture.

1- Le traitement le plus commun est la Pression Positive Continue (PPC), un masque que vous pouvez porter pendant votre sommeil pour vous aider à respirer.

2- Il y aussi la chirurgie pour éliminer ou réduire la luette, le palais mou et les tissus environnants, ou de les raidir. Cependant, ces opérations ne sont pas toujours fiables et peuvent même aggraver les symptômes.

3- Les appareils buccaux qui soutiennent la langue, le voile du palais ou la mâchoire pour ouvrir les voies respiratoires sont également disponibles. Mais ils ne réduisent l’apnée que de 50% environ.

4- Vous pouvez aussi consulter un expert de sommeil pour vous aider à vous en sortir.

Troubles du sommeil communs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge